lundi 14 avril 2014






semaine MAXI-SOURIS cette fois
j'alterne avec MONSIEUR MOK, ça m'évite de bâcler certaines planches et de prendre un peu de recul (pour moi qui aime avoir fini avant même d'avoir commencé)

mardi 8 avril 2014





COMING OUT

Je suis une buse en informatique.

Impossible, notamment, de me servir de tous les avantages de photoshop pour reprendre ou retoucher une illustration.
J'essaie régulièrement de m'y mettre mais rien à faire, mon cerveau bloque et je redeviens en deux minutes l'élève au regard vide en cours de physique-chimie.
Comme ce que j'aime c'est avoir de l'encre sur les doigts (et les joues en période de bouclage), et que j'ai du fric à dépenser (dans les stocks de feuilles en cas de ratage), je m'en fiche pas mal.
Mais un truc que j'ai compris assez rapidement (en reniflant devant mes premières images imprimées) (pas de place pour le recul, on pleure ou on hurle de joie, mais l'entre deux jamais) c'est que le scan de l'image est une étape cruciale.
Bien souvent, je confie mes originaux aux éditeurs qui ensuite s'en débrouillent : pas besoin de scanner, ni de nettoyer, JE NE SAIS PAS FAIRE, et ça m'arrange (quand c'est bien fait).
Seulement c'est quand même parfois un handicap (quand c'est raté).
J'ai (je pense) trouvé un truc de fou (attention pas d'enthousiasme, ça ne concerne que les illustrateurs au niveau ZÉRO en bidouillage, y en a encore ?) : scanner mes illus en NB pour garder le noir bien noir (en plus j'ai l'impression que du coup l'image s'auto-nettoie, non ?) puis ensuite insérer ma couleur (ici aquarelle) (zut au lieu de pavoiser ici, j'aurais dû noter tous les clics faits pour ne pas galérer la prochaine fois) (tant pis je demanderai encore au lynx).
C'est rien (d'autant que je ne sais pas encore nuancer) (et qu'il y a encore les pdf-tiff-bordeldekleut-jpeg-bitmap à maîtriser) mais je me sens comme à l'aube d'une nouvelle vie avec des possibilités infinies.

SANTÉ !
non il n'y a pas de petite victoire




semaine MOK

jeudi 27 mars 2014









Dino et nous
roman foufou écrit par Anne Loyer et Ingrid Chabbert
aux éditions Frimousse

boum bam bim, il débarque aujourd'hui
(et redébarquera en automne !)